jeudi 23 juin 2011

Des étoiles se forment là où des nuages de gaz entrent en collision

Proof That Stars Form When Clouds Collide - Technology Review - Ce mécanisme pourrait très bien servir d'explication générale à la formation continuelle de générations successives d'étoiles à partir de l'explosion d'étoiles plus anciennes. C'est un mécanisme auto-regénérateur sans début et sans fin. Ce mécanisme peut devenir une explication complète de l'histoire de l'univers si on lui ajoute les collisions entre structures plus massives à des échelles de plus en plus grandes (comme celle des collisions de galaxies). Ce mécanisme ne nécessite pas l'hypothèse hautement spéculative du Big Bang avec ses multiples contradictions. Il permet en plus d'obtenir tout naturellement la structure fractale de répartition en bulles («foam») de la matière connue de l'univers avec le pourtour des bulles contenant le gros de la matière (galaxies, amas de galaxies, etc.).


On obtient un univers fractal où la lumière qui nous arrive de loin pourrait être transformée en fonction de la densité des structures plus ou moins denses de matière traversées, qui elles-mêmes varient selon une échelle fractale dépendant de la distance. Ainsi, selon ce mécanisme dont le détail reste à découvrir et à préciser, il serait possible d'obtenir des spectres de lumière dont le décalage vers le rouge dépend de la distance des sources d'émission. Plus besoin de l'hypothèse mystérieuse et extraordinaire de l'expansion de l'espace avec le temps, expansion qui irait aussi en s'accélérant selon la dernière version à la mode du Big Bang. Pensez-y bien et demandez-vous quelle explication vous préférez: 1) un mécanisme simple et sans fin d'auto-regénération qui fait l'hypothèse sensée que le décalage vers le rouge exprime une transformation de la lumière dans son voyage à travers l'univers ou 2) une expansion mystérieuse de l'espace qui va en s'accélérant et qui doit s'adjoindre toutes sortes d'hypothèses ad-hoc pour pouvoir donner quelque chose qui ressemble à la structure en bulles observée pour l'univers connu. Faites votre choix.

À ceux qui pensent que le Big Bang est une théorie prouvée et hyper-blindée contre la contestation,  je vous invite à aller lire mes autres articles qui traitent du Big Bang, en particulier ce qui est dit du Big Bang dans l'article Les expériences du CERN ne semblent pas confirmer la théorie physique spéculative de la supersymétrie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Partagez